Publications

Vous trouverez ici les publications intéressantes du CCGD et d'autres organisations

Rapport du séminaire genre et ODD

13/07/17

Voici le rapport du séminaire international « Développement durable et autonomisation des femmes dans la société" du 25 janvier 2017.

Tags:

Conclusions agréées de la 60ème session de la Commission de la condition de la femme

15/09/16

La Commission a adopté des conclusions concertées sur le thème prioritaire: l'autonomisation des femmes et son lien avec le développement durable.

Tags:

Plan d'action de la Note stratégique genre et développement de la coopération belge

09/03/16

Le plan d’action détaille les activités à mettre en oeuvre afin de rendre opérationnelles les quatre priorités de la note stratégique genre. Il se veut simple, flexible, et constitue un outil qui accompagne au quotidien l’administration (DGD à Bruxelles, les postes bi- et multilatéraux). Pour en faciliter la lecture et leur réalisation, les actions sont présentées par type de coopération (gouvernementale, multilatérale, humanitaire, indirecte avec les acteurs de la société civile). Un dernier axe concerne les activités communes à l’ensemble des acteurs et celles qui concernent la dimension « qualité et résultats » des acteurs institutionnels.

Note stratégique genre et développement de la coopération belge

09/03/16

La note stratégique genre de la Direction Générale de la Coopération au
Développement (DGD) définit les axes d’intervention prioritaires de la coopération
belge dans ce domaine. Elle a été élaborée sur base de groupes de discussion établis
au sein de la DGD, d’une note d’avis détaillée reçue du Conseil consultatif Genre et
Développement, de réflexions émanant des postes où la coopération belge est
active en 2015 ainsi que des recommandations émanant de l’évaluation2 de la précédente note
stratégique sur le genre, note qui date de 2002 et qui s’intitule : « Note stratégique
égalité des droits et des chances entre les femmes et les hommes ».

Rapport d'Activités 2015 du Conseil consultatif Genre et Développement

02/03/16

Un chemin difficile vers l’égalité. Évaluation du Genre et Développement dans la Coopération belge

04/08/15

Cette évaluation thématique et stratégique a été réalisée par South Research, l’IOB (Université d’Anvers) et une consultante indépendante. L’évaluation a pour objet l’intégration de la dimension du genre dans la coopération belge au développement, qui a pour but de renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes et d’améliorer la position des femmes.



Tags:

Position BE-Gender: "Les femmes et les filles, partenaires dans la réalisation des Objectifs de développement durable"

La plateforme BE-Gender considère qu’il est nécessaire que le nouveau cadre de développement mondial post-2015 s’attaque aux causes profondes et structurelles des inégalités et des discriminations entre les femmes et les hommes, au premier chef les relations de pouvoir inégales tant dans la sphère privée que publique. Pour ce faire, la réalisation de l’égalité de genre et de l’autonomisation de toutes les femmes et filles devra non seulement constituer un objectif autonome, mais également une priorité transversale à intégrer dans les autres ODD au moyen de cibles et d’indicateurs genrés

Position BE-Gender "L'égalité de genre dans l'Agenda post-2015: pour une mise en oeuvre et un suivi efficaces"

BE-Gender souhaite que les négociations dans le cadre des ODD aboutissent à la mise en place d’outils et de moyens pour promouvoir le développement durable et renforcer les droits des femmes et l’égalité des sexes. Il est de ce fait capital que, dans les prochaines semaines, les décideurs politiques belges adoptent une position claire et ambitieuse et qu’ils y associent les diverses parties prenantes.

Dossier SDG's: "Pistes pour la mise en oeuvre des Objectifs du Développement Durable en Belgique"

Dans sa politique étrangère, la Belgique doit continuer de jouer un rôle pionnier en matière de droits des femmes et d’égalité entre les genres. Il y a du pain sur la planche pour la coopération belge au développement. Début 2015, le service d’évaluation spéciale a conclu qu’elle ne parvient pas, globalement, à apporter une contribution significative à l’égalité des genres. Malgré l’existence d’un cadre juridique approprié et une politique explicite, le genre reste lettre morte dans le développement. Les maigres résultats obtenus résultent la plupart du temps de situations temporaires ou accidentelles, découlant d’initiatives d’individus motivés. Il faut donc un engagement plus politique et institutionnel.

Position BE-Gender pour la Conférence sur le climat à Paris (COP21)

Afin d’obtenir un accord international sur le climat qui soit à la fois contraignant, ambitieux et juste, BE-Gender appelle les gouvernements à intégrer définitivement les besoins et les perspectives des femmes dans leurs engagements de lutte contre le réchauffement climatique. De par leurs précieuses connaissances et aptitudes en matière de conservation de la biodiversité et de gestion durable des ressources naturelles, les femmes doivent être reconnues comme des actrices clés dans la lutte contre le dérèglement climatique, grâce notamment aux stratégies innovantes d’adaptation au changement climatique qu’elles proposent. Dans l’Accord de Paris, la prise en compte du genre ne doit pas se limiter à une simple mention dans un paragraphe ou dans le préambule – comme le laisse entrevoir le projet d’accord – mais elle doit y être intégrée de manière transversale. Dans le texte doivent figurer clairement les mécanismes à mettre en oeuvre pour faciliter l’implication des femmes ainsi que les financements nécessaires qui y sont liés.