Digital for Development

Gender equality through digitalization photo 19oct

Documents "Gender equality through digitalization"

24/10/18

Le Conseil consultatif Genre et développement remercie les personens présentes à l’évènement « Gender equality through digitalization. The power of literacy in the Global South. »

Nous vous invitons à : 

- Visionner la vidéo du Digital Talk

- Consulter les présentations des intervenantes :

- Regarder les photos prises à l’occasion de l’évènement

- Lire l’avis du Conseil consultatif Genre et Développement relatif à l’intégration de la dimension de l’égalité de genre dans la mise en œuvre de la politique stratégique relative au numérique au service du développement.

Avis relatif à l’intégration de la dimension de l’égalité de genre dans la mise en oeuvre de la politique stratégique relative au numérique au service du développement

10/04/18

La fracture numérique entre les sexes est non seulement un problème social et d’égalité, mais aussi un défi essentiel pour le développement économique. Le numérique au service du développement est compris comme un outil pour réaliser l’égalité entre les femmes et les hommes et agir sur les inégalités structurelles auxquelles sont confrontées les femmes et les filles. Ces inégalités ne disparaitront toutefois pas du seul fait du recours au numérique. Un risque existe même de renforcer la fracture numérique si les interventions liées à la politique stratégique relative au numérique au service du développement de la Coopération belge au développement (D4D) ne tiennent pas compte des plus vulnérables et du besoin d’investir en priorité dans les bases du développement humain durable, notamment l’éducation de base et des services de santé accessibles et de qualité.

Le CCGD présente dans cette note d’avis des informations utiles relatives au contexte ainsi que des recommandations pour la mise en oeuvre, le suivi et l’adaptation éventuelle de la politique D4D belge suivant une perspective du genre, particulièrement dans ses axes prioritaires « le numérique pour des sociétés inclusives » et « le numérique pour une croissance économique inclusive et durable ». Les recommandations du CCGD s'articulent autour de 5 axes :

  • Mettre en place des systèmes d’éducation inclusive
  • Garantir l’accès, la participation et le contrôle des femmes au numérique
  • Réaliser le potentiel du numérique pour l’empowerment des filles et des femmes
  • Lutter contre les violences contre les femmes et les filles dans la sphère numérique
  • Encourager la collecte de données et l’élaboration de statistiques fiables ventilées par sexe