Violence

La fin de la violence au travail et de MeToo

Documents La fin de la violence au travail et #MeToo

10/12/18

Le Conseil consultatif Genre et développement remercie les personnes présentes à l’évènement « La fin de la violence au travail et #MeToo».

Nous vous invitons à : 

- Lire les présentations des intervenantes Manuela Tomei et Marijke Weewauters

- Consulter les présentations des intervenantes :

  • Chidi King, Director Equality Department ITUC (Brussel)
  • Kris de Meester, Eerste adviseur VBO
  • Eva Declerck; Medewerker Internationaal Beleid çavaria

- Malheureusement, Josée Shimbi, vice-présidente de la Confédération Syndicale du Congo (CSC), RDC, n'a pas pu participer à la conférence en raison de circonstances indépendantes de sa volonté. Vous pouvez trouver son intervention telle que prévue via les liens suivants : Partie 1, Partie 2, Partie 3

- Regarder quelques images du DRC

- Lire l’avis relatif au positionnement belge en vue de la 107ème Conférence Internationale du Travail

Avis relatif au positionnement belge en vue de la 107ème Conférence Internationale du Travail

28/05/18

Le Conseil consultatif Genre et Développement (CCGD) recommande de plaider, lors de la rédaction de la position belge en préparation des négociations sur les conclusions de la 107e session de la Conférence internationale du Travail et lors de l’approbation de ces dernières, en faveur d’une convention à part entière, complétée par une recommandation et en accordant une attention spécifique à la violence fondée sur le genre.

Le CCGD recommande de :

1. Soutenir instrument normatif fort contre la violence et le harcèlement au travail, avec une attention spécifique à la violence fondée sur le genre
2. Plaider en faveur d’un instrument d’une portée étendue
3. Intégrer le genre de manière transversale et reconnaitre le rôle de tous les acteurs
4. Plaider en faveur d’une définition correcte
5. Investir dans une politique et un dialogue stratégique inclusifs et transparents sur la violence fondée sur le genre au travail comme étant une question importante
6. Sensibiliser à la violence et au harcèlement au travail en accordant une attention spécifique à la violence fondée sur le genre au moyen de cas concrets
7. Investir dans l’échange d’expertise et le soutien technique
8. Encourager les acteurs du secteur du développement à pratique l’autorégulation